La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c'est la littérature.



À manger !


Signac, Nature morte, 1883, Berlin ancienne galerie nationale

Ce blog mange aussi (Mark et Marcel ont bon appétit). L'index des recettes :


Soupe de pois chiches
Soupe à la pistache
Soupe au pistou
Soupe de haricots
Velouté de châtaigne au lait de coco
Soupe d'orge au yaourt
soupe complète au poulet

Avocat aux crevettes
il pesto genovese
Tarte aux asperges
Tchilbir (oeufs pochés)
Salade d'hiver
Salade de pommes de terre à l'arménienne
Tartelette au poivron
Champignons garnis pour l'apéro
purée de fèves
Petits pains farcis
yaourt épicé à la betterave
salade pommes, oignon rouge et grenade
Roulés aux artichauts, aux champignons et à la féta

Le risotto
Spaghetti au citron
Quatre idées de courgette
Riz safrané
Risotto d'orge à la féta
Gratin d'épinards et champignons de Paris

La panse de brebis farcie
Un lapin à la grecque
Boeuf à la Guiness
Poulet au curry
Lapin au cacao
Jambalaya
boeuf aux carottes
Boulettes de boeuf au poireau
Boulettes de viande à la sauce tomate
Salade de faux-filet au gingembre
Joues de boeuf à la purée de chou-fleur
Pain boulgour et viande hachée

Clafoutis sardines, tomate, mozzarella
Daurade en croûte

Chardin, Lièvre mort, Louvre.
Le fiadone de Sylvie.
Pancakes à la ricotta
Moelleux au chocolat, coeur de spéculos
Tarte aux poires (venue de Corse)
Cookies
Carrés carotte, noix et cannelle
Gâteau aux noix, glaçage au chocolat
Compote de pomme
Un gâteau littéraire (paraît-il)
Marbré façon brownie
Petits gâteaux pignon-amande
Gâteau aux abricots
Moelleux au chocolat coeur de cerise
Scones
Charlotte aux groseilles
Soupe à l'orange et au safran
Sablés à la fleur d'oranger
Recettes de brioche (au chocolat et aux myrtilles)
Pain aux noix et à la cannelle
Moelleux aux bananes
Pancakes moelleux à la ricotta et leur accompagnement de canneberges

Pour cuisiner en s'amusant

Chardin, Le Panier de fraises, coll. privée.



2 commentaires:

  1. Dans mon boeuf carotte comme d'ailleurs dans la daube, je rajoute un carré ou deux de chocolat noir bien entendu et ça fait un bon effet .

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont libres mais ça empêche pas chacun d'être responsable de ce qu'il/elle écrit (ou, comme le dit une amie, "Ce n'est pas une raison pour faire les cons").